Jass ou ménage?

Il y a quelques semaines, au début du confinement, en faisant les courses, j’ai voulu acheter un jeu de cartes… quitte à être à la maison, autant mettre ce temps à profit pour initier les enfants au chibre !
Eh bien figurez-vous que ce n’est pas possible ! Fermé, barricadé le rayon des jeux ! Apparemment, cela ne fait pas partie des biens de première nécessité…

Juste à côté du rayon des jeux, il y a celui du ménage… et vous savez pas ce qu’on peut y acheter ? Un aspirateur ! Oui !

Vous ne pouvez pas acheter de jeu de cartes, mais un aspirateur, oui! Vous ne pouvez pas acheter de décorations pour les anniversaires des enfants, mais vous continuez d’avoir le choix entre douze sortes de ketchup différents!

Décidément, nous n’avons pas tous la même définition des biens de première nécessité et pas le même sens des priorités.

Actuellement, avec la crise que nous traversons, certaines de nos priorités doivent être repensées et cela peut être déstabilisant car nous avons perdu quelques uns de nos repères.

Pourtant, mettre des priorités, faire des choix, c’est quelque chose qui nous faisons tout le temps, même pour des choses très banales du quotidien : c’est la fameuse question : jass ou ménage ? Partie de cartes ou partie de poutze ? Est-ce que je vais plutôt profiter d’un temps détendu en famille ou bien dois-je d’abord m’acquitter de mes tâches ?

Quoi faire pour faire bien, pour faire juste ?

En pasteure au foyer qui accomplit ses tâches ménagères, je me pose beaucoup de questions en passant l’aspirateur ! Et en ruminant un peu cette question des priorités, de quoi faire pour bien faire, je me suis souvenue d’un texte de l’Ancien Testament que je relis aujourd’hui à la lumière de cette question : qu’est-ce qui pourrait être un critère pour mes choix, pour fixer mes priorités?

Dans le Deutéronome, Dieu s’adresse au peuple d’Israël :

Je place devant vous la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisissez la vie !

Deutéronome 30,19

La vie comme critère pour mes choix, ça signifie pour moi choisir ce qui permet de grandir, d’avancer, ce qui amène du beau, du bon, du constructif. Ce qui donne du sens.

Choisir la vie, c’est être responsable de fixer des priorités en fonction de la donne qu’on a en mains. C’est jouer la partie du moment de manière juste, respectueuse, mais quand même un peu culottée.

Alors vous, aujourd’hui, ce sera plutôt jass ou ménage ?

Référence
Deutéronome 30,15-20
NB: lire un texte dans son entier permet toujours de mieux en saisir le sens;-)

Apprendre le jass… et l’anglais!

2 réflexions au sujet de « Jass ou ménage? »

  1. Assise sur l’îlot de ta cuisine, ta méditation du jour est magnifique. Bravo.
    Pour moi ce sera indéniablement le jass !!
    BIsous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *