Tout feu tout femme!

À Jeanne d’Arc, à Michèle Obama, à Mère Teresa, à Ève, à Marie, à Christine de Pizan, à Hannah Arendt, à Ruth Dreifuss, à Simone Weil, à Pipilotti Rist, à Marie Durant, à Georges Sand, à Fanny Mendelssohn, à Ella Maillard, à Niki de Saint Phalle, à Elisabeth Badinter.

Et aussi à Martine, Emma, Dominique, à Leïla, à Charlotte, à Naomi, à Stéphanie, à Sarah, Norah, à Suzanne, Michèle, Bea, à Anne-Sophie, à Lucia, à Inès, à Corinne, à Elisabeth,

À toutes ces femmes qui ont marqué l’Histoire,
À toutes ces femmes qui ont marqué une histoire personnelle, je dédie ce billet « tout feu tout femme »!1

Continuer la lecture de « Tout feu tout femme! »

I still haven’t found what i’m looking for

Rendez-vous avec un monument du rock: I still haven’t found what i’m looking for, de l’album Joshua Tree, du groupe irlandais U2, sorti en 1987.

Passages bibliques, Dieu, Jésus: les références religieuses ne sont pas à chercher entre les lignes des plus anciennes chansons du groupe. À ses débuts, U2 s’affiche presque ouvertement comme groupe chrétien. Assez osé et risqué pour l’une des formations les plus célèbres des années 80!
Si au fil des succès, ces références se font moins explicites, les valeurs d’ouverture, d’acceptation et de respect demeurent au coeur et de leur musique et de leurs actions et engagements concrets. Et cette cohérence, j’apprécie!

À re-découvrir, un des leur plus grand succès, I still haven’t found what i’m looking for, récit de quête ou cheminement d’un homme à la recherche de sens.

Continuer la lecture de « I still haven’t found what i’m looking for »